Infrastructure de Recherche Flotte Océanographique Fançaise

La Flotte océanographique française compte parmi les très grandes infrastructures de recherche (TGIR). Opérée par l'Ifremer, elle regroupe l'ensemble des moyens navals français appartenant aux quatre organismes fondateurs (CNRS, IFREMER, IPEV, IRD).

Elle se compose principalement de navires hauturiers, cĂ´tiers et de station, d'engins et d'Ă©quipements communs et mobiles.

La TGIR Flotte est un outil au service de nombreux domaines de recherches scientifiques et des observations dans tous les domaines de l’océanographie appartenant principalement aux sciences de l’Univers et aux sciences de l’environnement :

  • gĂ©osciences marines ;
  • ocĂ©anographie physique et biologique ;
  • bio gĂ©ochimie et chimie des ocĂ©ans ;
  • palĂ©oclimatologie ;
  • biodiversitĂ© marine, etc.

Répondant également à des missions de surveillance, d'expertise ou de missions de service public pour le compte de l'Etat, elle permet d'aborder les thèmes :

  • de l'hydrographie ;
  • de l'environnement cĂ´tier ;
  • des ressources halieutiques ;
  • de la dĂ©limitation de la ZEE ;
  • des alĂ©as sismiques, volcaniques et gravitaires.

La TGIR Flotte est également sollicitée dans le cadre d’affrètements, de partenariats recherche-industrie avec le monde socio-économique, notamment dans le domaine des ressources minérales et énergétiques.

En lien avec d'autres unités de l'Ifremer, la TGIR Flotte mène des activités de R&D pour améliorer ou concevoir certains de ses équipements et engins ou pour faire évoluer ses systèmes d'information.

Dans ce cadre, elle participe à la formation par la recherche en liaison avec les universités.

Le RUM siège au Comité Directeur de la FOF, représenté par son Coordinateur. Le RUM désigne également un représentant dans chacune des Commissions Nationales d'Evaluation, Côtière et Hauturière, et participe aux sept Comités Locaux d'Evaluation.